Alice s’ennuie, cloisonnée dans son rôle de petite fille modèle. Que faire ? Saisir l’inattendu, se défaire des conventions et se lancer à la poursuite d’un lapin à l’allure inhabituelle? Au pays des merveilles, Alice établit un rapport immédiat à la vie, elle perd pied et se retrouve face à ses propres choix, abandonnée dans son enfance. Ses aventures ne sont constituées que de renversements. Renversement du grandir et du rapetisser. Renversement des sens. Tout ressurgit à la surface. Ce qui se dérobe dans l'imaginaire devient visible ; les évènements se manifestent avec brutalité et transparence. Les effets sonores, visuels apparaissent dans une saturation de  couleurs, de contrastes. Tout ce qui se passe, se passe dans le langage, par le langage. C'est à la surface de ce monde que nous allons installer l'histoire fantastique d'Alice. Une étendue blanche se couvre d'images, la narration crée le mouvement. Un homme invente un récit d'enfance, de toutes les enfances, Alice rêve.    

 

Voir vidéo et photos


Distribution

 

Mise en scène : Betty Heurtebise

Jeu : Elodie Belmar, Karim Kadjar/Alexandre Cardin, Miren Lassus- Olasagasti, Sonia Millot

Scénographie, accessoires : Bruno Lahontaa

Création lumière : Jean-Pascal Pracht

Conception réalisation video projections : Valéry Faidherbe, co-pilote Sonia Cruchon, graphisme Mikaël Cixous, Veronica Holguin - Collectif surletoit

Construction décors et accessoires : Jean-Luc Petit

Création sonore : Nicolas Barillot

Musique : David Souchaud / Chazam

Costumes : Patricia Cazergue

Accessoires des costumes, maquillage : Jessica Heaton

Régie lumière : Véronique Bridier

Régie son : Sylvain Gaillard

Régie plateau : Jean-Luc Petit

Régie vidéo : Véronique Bridier/ Alexandre Cardin

Développement de l'application de diffusion video : Mathias Franck

Communication : Thierry Lahontaa

Administration : Philippe Lenson