::: Valéry Faidherbe, Sonia Cruchon / création vidéo

 

Valéry Faidherbe

Réalisateur monteur audio-visuel, né en 1966. Après avoir étudié 4 ans à Nice dans une école d’art (EPIAR – Villa Arson) et 4 ans la réalisation dans une école de cinéma à Bruxelles (INSAS), il s’est investi, depuis 1993, dans de nombreux projets multimédias. Dans le plaisir des contraintes et de l’adéquation de formes et de contenus, il est aujourd’hui spécialisé dans la réalisation et le montage dans des formats non standards : narration multi-écrans, habillages scénographiques, vidéo générative ou interactive, narration photographique, cinéma expérimental... Il vit et travaille parfois sur Terre, en particulier à Paris.

 

Quelques réalisations

Echange de regards / dispositif interactif dans l’espace public

Invité par les artistes de la Villa des Arts à Paris, pour Nuit Blanche 2006, il a inventé un dispositif ludique et interactif. Sur les grandes verrières des ateliers d’artistes, 2265 regards, énormes, ont envahi la nuit. Dans la rue face aux verrières, trois longues-vues étaient mises à la disposition des passants. Au fond de la lorgnette, ils se sont vus eux-mêmes épiés tandis que leur regard était capté et déposé, énorme, sur les verrières, rejoignant ainsi la cohorte des précédents voyeurs.

Les rencontres d’Arles / projections photographiques

Depuis 2002, la réalisation des soirées organisées au Théâtre Antique, lors de la semaine d’ouverture des Rencontres d’Arles, sont l’objet d’une création unique. Ces événements nocturnes sont réalisés par Olivier Koechlin avec Valéry Faidherbe, François Girard et Manuel Braun.

 

Sonia Cruchon

Dans la production multimédia depuis 1996 ans, elle a géré des projets aux budgets et temps de production différents, animé des équipes parfois plutôt nombreuses avec bonheur et dialogué avec des clients d’horizons hétéroclites. À son métier de chef de projet s’ajoute une compétence d’écriture multimédia (du concept global au scénario fonctionnel en passant par le storyboard), et de montage vidéo.

www.soniacruchon.com

 

::: Damien Caille-Perret / scénographe, costumier, marionnettiste, accessoiriste

À la sortie de l’École du Théâtre National de Strasbourg, Damien Caille-Perret a été assistant à la mise en scène de Jacques Nichet, puis scénographe, accessoiriste, costumier, marionnettiste au théâtre ou à l’opéra pour Yves Beaunesne, Edith Scob, Dominique Valadié,
Olivier Werner... Avec Sylvain Maurice, il a créé les marionnettes et la scénographie des Aventures de Peer Gynt et la saison passée, des Sorcières. Il signe costumes et scénographie d’OEdipe et le décor du Marchand de Sable et de Peer Gynt.
 Également metteur en scène, Il a créé au Nouveau Théâtre un spectacle de marionnettes autour du mythe d’OEdipe, Oedipapa. Il vient de créer son second spectacle, Ravel.

 

::: Jean Pascal Pracht  / lumières

Il débute dans les années 80 aux cotés de Joël Hourbeight dans un spectacle musical, « la voie humaine », de Jean Cocteau mis en scène par Gilbert Tiberghien, décor Jean Haas.
il a travaillé notamment avec Jean Audureau, Jean-Claude Berruti, Suart Seide ... pour la danse à l’opéra de bordeaux, il réalise les lumières de nombreux ballets (Ted Bransen, douglas Dun Eric Walter, Charles Jude Bertrand d’At ...).

Pour la danse contemporaine, Michel Schweitzer Valeria Apicella, 
il a également signé les lumières à Naples de la création du « Tigre bleu de l’Euphrate » avec Tcheky Karyo mis en scène par Michel Didym, repris à paris, à théâtre ouvert.

 

::: Aurélie Armellini / médiation

Depuis 2014, Aurélie Armellini est doctorante au sein du laboratoire LITT&ARTS, CINESTHEA à l'université Grenoble Alpes. L'objet de sa recherche est une réflexion sur le renouvellement des pratiques de la transmission du théâtre jeunesse pour proposer un accompagnement esthétique et philosophique à la hauteur de ce répertoire florissant. Ses activités professionnelles structurées autour du spectacle vivant jeunes publics : conception de projets de médiation, collaboration artistique et résidence de recherche en classes sont des laboratoires qui lui permettent d'examiner les effets de cette littérature dramatique sur le lecteur et le spectateur et d'inventer des outils de médiation adaptés, essentiellement articulés autour de la pratique de la philosophie.

 

::: Céline Vaucenat / diffusion

Après une licence en « lettres modernes et théâtre » à Paris X Nanterre, elle se forme de 1999 à 2001 en communication auprès de Brigitte Jaillard chez BJA  puis démarre une collaboration avec Claire le Michel et sa compagnie "Un soir ailleurs", comme chargée de production et de diffusion entre 2001 et 2006.
Depuis 2006, elle travaille comme chargée de diffusion pour différentes compagnies (Un soir ailleurs (91), Habaquq (14), Barbès 35 (93), Les nouveaux caractères (69), In Extremis (59), Les Anges mi-chus (93). Elle travaille depuis 2010 pour La petite fabrique comme chargée de diffusion.

 

::: Joachim Gatti / administration, production

Après des études d’histoire médiévale entre la France et l’Italie, il passe un DESS en Gestion Culturelle à l’ULB de Bruxelles. Il  obtient le Master en Gestion des Organisations Culturelles de Paris-Dauphine. Il a été administrateur de la compagnie Travaux Publics – Frédéric Maragnani et a travaillé comme chargé de production pour la compagnie Sylex – Sylvie Balestra et pour le Carré-Colonnes dans le cadre du projet « Petites pièces vagabondes ».

Il est administrateur et chargé de production de la compagnie La petite fabrique depuis 2011.