projets de créations

Charlie du vent derrière le nombril

texte de Martin Bellemare mis en scène par Betty Heurtebise

Théâtre de récit à partir de 7 ans

CRÉATION AUTOMNE 2022

Souvenez-vous, dans Charlie et le Djingpouite, l'épisode 1 de la pentalogie Charlie, du vent derrière le nombril, nous avons quitté Charlie avec son projet de rejoindre les Chevoux Souvages.

 
Dans les épisodes 2 et 3, Charlie à la recherche de Charlie, notre héroïne parcourt de nouveaux territoires, quitte la Savante et va se retrouver en terre de Patalogie, rencontrer des personnages étonnants comme le Koatiti, le Padnon, le Woja,...

 

Pour traduire à la scène ces paysages et ces situations riches de fantaisie, nous vous invitons à découvrir au jeu, le duo inégalable de nos explorateurs narrateurs Stéphanie Cassignard et Hadrien Rouchard, une scénographie d'Aviva Masson et notamment son travail sur un sol peint augmenté de lés suspendus pour accueillir les images projetées du vidéaste Valéry Faidherbe, les présences étonnantes du troupeau des Chevoux Souvages et autres accessoires réalisées par la plasticienne Marion Bourdil et le constructeur-bricoleur Jean-Luc petit, les lumières de Véronique Bridier et de Jean-Pascal Pracht, l'univers musical et sonore de Johann Loiseau et Nicolas Barillot, les costumes d'Hervé Poyedomenge, le tout orchestré par la metteure en scène Betty Heurtebise.

 

Charlie du vent derrière le nombril

est un feuilleton théâtral en 5 épisodes.

A partir de 7 ans

 

- Episode 1 - Charlie et le Djingpouite - spectacle tout terrain - 25 mn

- Episode 2 et 3 - Charlie à la recherche de Charlie - spectacle plateau - 50 mn

- Episode 4 - Au cœur des Zégos - forme immersive - 15 mn

- Episode 5 - Charlie et le iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiyu - spectacle tout terrain - 25 mn

 

Chaque épisode sera également disponible en format audio et numérique afin de faciliter l'accès à l'intégralité du feuilleton.

 


M'aime pas mort

texte d'Aurore Jacob mis en scène par Betty Heurtebise

CRÉATION MAI 2023

Dans le texte M’aime pas mort, Aurore Jacob se détache du mythe d’Antigone et de ces invariants pour l’inscrire dans un réel animé par nos problématiques contemporaines. Une histoire s’invente, une voix se fait entendre, témoigne, accuse, retrace tous les évènements qui ont participé à rompre la tranquillité d’une petite ville pour la propulser au coeur d’une tourmente médiatique.

 

Dans ce texte, à vif, et à travers les trajectoires de deux soeurs, Is et Gone, Aurore Jacob dépeint un contexte social capable de broyer et meurtrir une famille. Les déceptions, les exaspérations, la brutalité des échanges, l’absence de réconfort et l’impossibilité de comprendre l’autre, encerclées par une histoire familiale et sociétale, rythment le quotidien des deux soeurs.

 

Alors qu’Is se débat avec elle-même, dévorée par la honte et la colère, elle choisit de disparaître ; Gone ne s’efface pas. Elle porte en elle le NON, le Non au mensonge, le Non à la confusion, le Non à la facilité, le Non à la manipulation. Elle ne veut pas céder à une forme de normalité, elle veut tenir debout. Aurore Jacob livre ainsi une parole puissante pour décrire une jeunesse embrigadée dans un système irréversible, dans lequel il semble de plus en plus difficile d’affirmer sa place.

 

C’est un personnage témoin, journaliste passeur qui nous guidera dans l’histoire de M’aime pas mort, dans les entrelacs intimes d’Is et Gone. Entre un espace fictionnel et une parole directe, s’élèvera une musique, celle qui révélera la disparition du frère, Pol comme un chant de deuil et de résilience.

 

Ainsi, l’histoire de M’aime pas mort fera entendre une parole profondément tournée vers l’Autre, vers le vivant.

Télécharger
DOSSIER-m-aime-pas-mort.pdf
Document Adobe Acrobat 198.1 KB