LES DISCOURS DE ROSEMARIE

Texte de Dominique Richard
CRÉATION SAISON 17-18

SYNOPSIS

 

Rosemarie Pecola n’en peut plus ! Fini la timidité, fini la transparence, elle veut faire sortir sa colère, laisser jaillir les mots qu’elle a retenus si longtemps. C’est décidé, elle se présente comme déléguée de classe et son seul objectif est de battre Géraldine ! Pour être plus efficace, elle enrôle le beau Hubert en lui confiant la mission de directeur de campagne. La course au pouvoir est lancée, tous les coups sont permis ! Les jeunes spectateurs vont entrer dans les coulisses d’une véritable campagne électorale et être témoins de ce jeu de stratégies et de manipulations.

 

INTENTIONS

Pour entrer dans les enjeux de pouvoir dans lesquels nos deux protagonistes sont impliqués, nous avons choisi de revenir à un espace concret et très évocateur, celui du gymnase. Ce terrain de jeu que nous connaissons tous. Ce lieu de tous les affrontements, de toutes les victoires, de toutes les défaites, des célébrations, des discours politiques, des bureaux de vote… Cet espace encombré de lignes qui nous donnent tellement d’opportunités pour tous les enjeux de stratégies, pour tous les combats de territoire révélera aussi ce qui se cache au-delà des mots, un monde intérieur, parallèle, secret devenu visible par la projection d’images troublantes et laissant place à un imaginaire enveloppé de sonorités sensibles et vivantes.
C’est donc dans cet espace que chaque écriture : son, vidéo, lumière, scénographie, jeu et costume pourra se déployer pour accompagner les métamorphoses de Rosemarie et Hubert, pris dans les méandres du pouvoir et dans les questionnements de leur existence d’enfants presqu’adolescents. Ainsi en choisissant deux comédiens adultes pour interpréter ces rôles d’enfants politiciens dans une cour de récréation, d’enfants fous de pouvoir et pris dans les filets du jeu, nous nous amuserons à observer la supercherie politique propre aux adultes pour revenir aux questions qui nous semblent essentielles.
Pourquoi et pour qui nous engageons-nous dans la politique ? Quel modèle donnons-nous à voir à nos enfants ? Quel intérêt pouvons-nous porter au combat politique s’il est dénué des plus belles vertus que l’on peut reconnaître en l’homme, ses désirs d’égalité, de fraternité et de liberté. Peut-on croire en une authentique parole politique ? Le texte de Dominique Richard nous permet d’aborder avec les enfants ces questionnements trop souvent abandonnés aux adultes : la politique et le pouvoir.


@Betty Heurtebise

DISTRIBUTION

 

Texte : Les Discours de Rosemarie, Dominique Richard, Editions Théâtrales / mise en scène : Betty Heurtebise / jeu : Stéphanie Cassignard, Alexandre Cardin / scénographie : Damien Caille-Péret / vidéo : Valéry Faidherbe, Sonia Cruchon / lumières : Jean-Pascal Pracht / son : Nicolas Barillot /

Costume : Hervé Poyedomenge / construction décor : Jean-Luc Petit / régie générale, lumière et vidéo : Véronique Bridier / régie Son : Nicolas Barrillot, Sylvain Gaillard / médiation : Aurélie Armellini / Production : Joachim Gatti / Diffusion : Céline Vaucenat / © Didier Darrigrand

 

 

Production déléguée : Cie La Petite Fabrique

Coproduction : Le Carré-Colonnes (33), Imagiscène de Terrasson (24), Théâtre d’Angoulême (16), Théâtre de Thouars (79), La Caravelle de Marcheprime (33), OARA, IDDAC, URFR – Le Moulin du marais (79), Région Aquitaine avec le dispositif Aquitaine Culture Connectée.

 

La cie est associée au Carré-Colonnes, scène cosmopolitaine, Saint Médard / Blanquefort

La cie est conventionnée par la DRAC Nouvelle Aquitaine - Ministère de la Culture et de la communication, subventionnée par le Conseil Régional Nouvelle Aquitaine, le Conseil départemental de la Gironde et la Ville de Blanquefort.

 

Sonia Cruchon
Sonia Cruchon
Télécharger
DP_LES DISCOURS DE ROSEMARIE.pdf
Document Adobe Acrobat 212.1 KB