ÉDITO

Une nouvelle saison s'annonce avec son cortège d'incertitudes. Mais qu'importe, le présent nous rappelle combien il est précieux de suivre ce qui nous anime et donne sens à nos projets artistiques. Nous allons donc continuer à sillonner les territoires de l'enfance en choisissant des écritures qui questionnent notre rapport au monde à tous, adultes comme enfants. Tels des funambules, nous nous déposons sur le fil de la vie. Et, notre geste artistique cherche à faire émerger une parole vibrante, suspendue à nos rêveries intimes et mettant en lumière des sujets qui nous sont essentiels : le devenir soi et la liberté d’être.

 

Ainsi, avec la toute dernière création Souliers de sable de Suzanne Lebeau, nous présentons une histoire qui éclaire la façon dont chacun.e appréhende le Dehors. Ce récit d’exploration conduit deux enfants, frère et sœur, dans une aventure où la nature éveille les sens, des perceptions et des émotions nouvelles. Face à leur propre questionnement, Élise et Léo, s'aventurent dehors, expérimentent leur propre rapport au monde et  se découvrent dans un nouvel espace de liberté.

 

L'aventure se niche aussi dans la pièce Charlie et le Djingpouite. Elle prendra une toute autre forme avec l'écriture inattendue de Martin Bellemare. Cette proposition tout terrain se distingue par son caractère ludique et fantaisiste. Dans une mise en scène épurée, on découvre deux inventeurs d'histoire, amoureux des mots qui répondent à un défi, celui d'imaginer l'histoire incroyable de Charlie et du Djingpouite. Je me saisirai de cette première pièce pour poursuivre l'exploration de cette écriture inventive dans le cadre d'un nouveau projet de création prévu en janvier 2022. Je mettrai alors en scène la pentalogie de Charlie (Du vent derrière le nombril), avec laquelle nous serons amenés à vagabonder dans de nouveaux espaces poétiques, riches de pensées insolites.

 

En parallèle, deux autres spectacles du répertoire continuent leurs tournées. Les discours de Rosemarie de Dominique Richard offre une opportunité d’aborder la question de la politique avec les enfants  et d’observer comment l’attrait du pouvoir transforme une enfant en véritable monstre politique.  Et, nous sommes très heureux de présenter encore  Le Pays de Rien de Nathalie Papin dans lequel un roi contrôle et enferme la vie au nom d'un absolu.  En prise avec les questions de pouvoir et d'émancipation, quelle voie choisira alors la fille du roi en tant qu'héritière de ce règne du Rien ?

 

Pour prolonger la réflexion que nous avons engagée sur le devenir soi et le courage, nous poursuivons le projet de création avec l'autrice Aurore Jacob autour du mythe d’Antigone et de ses résonances aujourd’hui. La commande d’écriture a donné naissance au texte M'aime pas mort, qui s’inscrit dans un réel animé par nos problématiques contemporaines – Création  Octobre 2022.

Enfin, nous continuerons le compagnonnage sur la médiation avec l'association les araignées philosophes pour tisser une relation plus étroite entre le théâtre, la pensée et la vie.

 

 

Septembre 2020, Betty Heurtebise

 

compagnie la petite fabrique

Direction artistique Betty HEURTEBISE



Compagnie associée à Le Carré-Colonnes, scène cosmopolitaine conventionnée, Saint-Médard-en-Jalles / Blanquefort et au Théâtre D’Angoulême, Scène Nationale
La cie est conventionnée par le Ministère de la Culture DRAC - Nouvelle Aquitaine, subventionnée par le Conseil Régional Nouvelle Aquitaine, Le Conseil départemental de la Gironde et la Ville de Blanquefort